Blog-note de jef safi




Il y a un effet d’universalité dans le « je ».
Un « je » porté honnêtement est plus fort qu’un « nous » diffus ;
tout le monde se reconnaît dans la 1ère personne du singulier.

( François Ruffin - Arrêt sur images - 13 o7 2o18 )